Jean-Claude Thibault

Président

Jean-Claude Thibault œuvre dans le domaine de la protection des lacs depuis plus de 35 ans. Ancien directeur au CA de la FAPEL dans les années 1980, il participa comme président à la fondation du RAPPEL en 1997. Détenteur d’une maîtrise en géomorphologie de l’Université de Sherbrooke, M. Thibault apporte son expertise principalement en érosion des sols. Il est l’instigateur de la méthode d’entretien plus écologique et plus économique des fossés, dite du tiers inférieur, adoptée en 2002 par le ministère des Transports du Québec. En collaboration avec le MTQ-Estrie, il a réalisé un bref documentaire de sensibilisation sur cette technique, «Le fossé écologique et… économique». À partir de ces premiers partenariats fructueux, la problématique de l’érosion des sols au RAPPEL s’est élargie à tous les champs d’intervention où les sols sont mis à nu. En collaboration avec l’APCHQ-Estrie, il a co-réalisé le Guide de lutte à l’érosion des sols. Et, grâce à l’implication de Télé-Québec-Estrie, il a pu produire un second vidéo de sensibilisation sur le contrôle des sédiments «Les maudits sédiments». Préoccupé par la nécessaire sensibilisation du public, il a participé activement au film-documentaire «J’ai pour toi un lac» ainsi qu’à la confection d'une exposition itinérante «Où est cachée la truite mouchetée?» qui explique en des mots simples et touchants comment nous pouvons tous à notre façon protéger nos cours d'eau et nos lacs. Il agit aujourd’hui à titre de conseiller technique senior et de formateur au sein de l’équipe du RAPPEL. Il s’implique donc activement pour la formation des différents gestionnaires de l’aménagement du territoire, en matière d’érosion des sols et de protection des lacs et des cours d’eau.

 

Roger Lamothe

Vice-Président

 

 

Lucie Domingue

Secrétaire-trésorière

Présidente de l’association de la protection du lac Elgin (APLE) et administratrice au conseil d’administration de cette même association depuis 7 ans, Lucie Domingue a joint les rangs du conseil d’administration du Rappel à l’automne 2014.

Détentrice d'un baccalauréat en administration des affaires, option management et gestion des ressources humaines de l'Université de Sherbrooke, elle compte près de quarante années d'expérience dans des secteurs diversifiés qui lui ont permis de développer une solide expertise en management, stratégie organisationnelle et gestion des ressources humaines. Elle œuvre en consultation depuis 1990 et a occupé auparavant différents postes de direction dans le secteur manufacturier ainsi que dans le secteur de la santé et de l’enseignement au niveau collégial. Ses champs d’expertise sont entre autres en planification et stratégies d’affaires, développement organisationnel, gestion des ressources humaines et coaching de direction.

Elle est membre de l’Ordre des conseillers en ressources humaines et relations industrielles du Québec (CRHA) (#1426) et formatrice accréditée par Emploi Québec. Elle siège depuis de nombreuses années sur différents conseils d’administration d’entreprises et d’organismes communautaires et assume la présidence d’une coopérative de solidarité en câblodistribution. Elle a aussi été très active dans les activités de l’Ordre des administrateurs agrées du Québec (AdmA), pendant plus de 10 ans.   

 

Denis Bachand

Membre de l’Association de préservation du lac Magog depuis une quinzaine d’années, Denis Bachand a participé à plusieurs initiatives du RAPPEL visant une meilleure connaissance de l’ensemble du bassin versant de la rivière Magog qui s’étend du Vermont  jusqu’à Sherbrooke. Membre depuis 2001 et président du RAPPEL depuis janvier 2007, il est également membre du conseil d'administration du Conseil régional de l’environnement de l’Estrie (CREE) et membre du conseil d’administration du Conseil de gouvernance de l’eau des bassins versants de la rivière St-François (COGESAF) depuis sa création. Ainsi impliqué dans le milieu, il assure une participation pro-active du RAPPEL dans la réalisation du plan gouvernemental de lutte aux cyanobactéries ainsi qu’à tous les autres programmes et projets qui nécessitent la concertation de tous les acteurs dans une démarche globale de préservation de la qualité de l’eau et de protection de l’ensemble de l’environnement.

Diplômé de l’Université de New York après avoir complété une scolarité de doctorat en administration publique internationale, il détient également un baccalauréat et une maitrise (comptabilité) de l’Université de Sherbrooke. Il a été membre de l’Ordre des administrateurs agréés du Québec (Adm.A.) pendant plus de 30 ans. D’abord consul et délégué commercial au Consulat général du Canada à New York, il a ensuite poursuivie sa carrière diplomatique en Europe auprès de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) qui regroupe 80 états membres à l’échelle mondiale. Rattaché au Bureau du Conseil Privé à Ottawa puis au Secrétariat du Conseil du Trésor à Québec, il a ensuite détenu des postes de direction auprès de divers organismes publics et privés jusqu'à sa retraite en 2001.

 

Jean Pouliot

Doté d’une solide formation (maîtrise en psychologie, scolarité de doctorat et MBA), M. Pouliot a œuvré tant dans le secteur privé que dans le secteur parapublic pendant près de 20 ans comme cadre responsable en gestion des ressources humaines. Il a assumé différentes fonctions à ce titre, dont le poste de directeur des ressources humaines au Centre Hospitalier Maisonneuve-Rosemont et de vice-président des ressources humaines et communications chez Culinar.

Maintenant à la retraite, il a été consultant en management pendant plus de 15 ans.  Il a complété nombre de mandats auprès de divers clients dans le secteur parapublic et dans le secteur privé.  Il s’est notamment impliqué dans la fusion des établissements du réseau de la santé et des services sociaux ainsi que dans des démarches de planification stratégiques et de recrutement de cadres supérieurs pour des clients comme la vice-présidence ressources humaines de l’Université Laval, le CSSS Jeanne-Mance, Villa-Maria ou la Régie régionale de l'Outaouais. L’accompagnement lors de recrutements de cadres supérieurs, la consolidation d’équipe et l’appui à des conseils d’administration de même que l’aide à la gestion de situation bloquée ou de crise ont fait partie de ses mandats.

M. Pouliot est président de l’association pour la protection du lac Orford depuis maintenant 15 ans. C’est depuis 2006  que M.Pouliot siège au conseil d’administration du RAPPEL et depuis 5 ans en tant que vice-président.

  

Claude Desautels

Engagé comme bénévole dans plus d’une quinzaine d’organisations communautaires et d’entreprises d’économie sociale, Claude Desautels a cumulé de nombreuses expériences en tant que membre d’un conseil d’administration depuis les années 80. Il demeure à ce jour encore actif au sein de nombreux conseils d’administration : RAPPEL (depuis 2011), Association de protection du lac Stukely (depuis 2009), Table des entreprises collectives (depuis 1998) et Recyclo-Centre (depuis la fondation en 1988). Bien qu’il ait majoritairement occupé des postes de trésoriers, il a joué, selon les circonstances, tous les rôles d’un conseil d’administration à travers les années. Il a ainsi développé une fine compréhension du fonctionnement d’un conseil d’administration.

Détenteur d’une maîtrise en pastorale ouvrière, il a d’abord occupé un poste en pastorale paroissiale. Il a par la suite passé la majeure partie de sa carrière (plus de 30 ans) à la Commission scolaire Sorel-Tracy comme conseiller en formation pour le secteur de l’Éducation des adultes.

 

René Pelletier

 

Guy Châteauneuf

 

Bernard Mercier

Chargé de projets au RAPPEL depuis 2013, Bernard Mercier s’est spécialisé dans la réalisation de projets d’envergure impliquant plusieurs partenaires. Parmi ces projets, on compte la réalisation d’un projet novateur de gestion des eaux de ruissellement avec la Ville de Sherbrooke. Ce projet, impliquant directement les résidents, constituait une première au Québec. Ce projet a contribué à l’obtention du premier prix pour le RAPPEL au Gala des prix d’excellence en environnement des Cantons-de-l’Est en 2013. Bernard a également coordonné un important projet de restauration d’un ruisseau situé à Dudswell et il est le principal auteur du dernier guide réalisé par le RAPPEL «Guide pour contrer l’érosion des chemins forestiers». Ce guide est le fruit d’un important projet qui s’est échelonné sur plus d’un an et qui a été réalisé en partenariat avec les principaux acteurs forestiers de l’Estrie. Avant son arrivée au RAPPEL, Bernard a mené à terme un projet de restauration des berges d’envergure dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue pour le compte d’un OBV de la région. Il s’agit d’un des plus gros projets de restauration de berges réalisé au Québec par un OBNL.

Il est co-fondateur de l’Association pour l’avenir des ressources Témiscamienne (A.P.A.R.T.) et il était membre du CA jusqu’à son départ de la région. Bernard est membre du CA du RAPPEL depuis que l’organisme est devenu une coopérative et il siège au CA en tant que membre travailleur.

Bernard est titulaire d’un baccalauréat en biologie, concentration écologie, de l’Université de Sherbrooke et d’une maîtrise en Océanographie de l’Université du Québec à Rimouski. Son projet de maîtrise portait sur les effets combinés des radiations UVB et du réchauffement climatique sur le bactérioplancton en Antarctique. Il compte maintenant près de 6 ans d’expérience dans la réalisation de projets environnementaux, de supervision de chantiers et de rédaction d’études environnementales.

 

Vous avez un projet en tête ou une problématique particulière à résoudre?

Vous avez besoin de l’appui d’une équipe d’experts afin d’orienter vos réflexions ou guider votre projet?