La santé d’un plan d’eau est affectée par toutes les activités humaines et les utilisations du territoire à l’intérieur des limites de son bassin versant. Pour cette raison, la gestion de l’eau par bassin versant s’avère être l’approche la plus adaptée pour une gestion intégrée de l’eau dans une perspective de développement durable pour l’environnement 

Pour en apprendre plus sur les bassins versants, consultez notre fiche à cet effet!

Comment ça fonctionne?

En premier lieu, la gestion par bassin versant implique une connaissance approfondie du territoireLa première étape d’un plan d’action efficace pour une gestion intégrée de l’eau consiste donc à réaliser un diagnostic environnemental du bassin versant, qui permettra de connaître: 

  • Les caractéristiques physiques du bassin versant (géologie, topographie, hydrologie, utilisation du sol, climat, etc.); 
  • L’état du lac et des tributaires; 
  • Les activités humaines actuelles et passées; 
  • Les sources de pollution potentielles. 

Un tel portrait du bassin versant permet d’obtenir une vision réaliste du territoire et de mettre en évidence des causes probables de détérioration de la qualité de l’eau. 

.

Une implication de tous les acteurs de l’eau du territoire est ensuite nécessaire afin d’identifier les enjeux principaux et déterminer l’orientation des actions qui doivent être entreprises.

Ces intervenants, qui doivent être représentatifs du milieu, participent également à la planification et à la mise en œuvre des actions. La communication et le partage de l’information entre ces intervenants est au cœur de la stratégie de gestion de l’eau par bassin versant.

La sensibilisation aux enjeux propres aux bassins versant, autant auprès des intervenants que de la population générale, constitue également un élément central de la gestion par bassin versant!

Les éléments clés 

  • la connaissance du bassin versant 
  • la représentativité 
  • la formation 
  • l’éducation  
  • le partage de l’information 
  • l’implication 
  • la concertation  
  • la responsabilisation de la population.  

Les avantages

La gestion par bassin versant comporte de nombreux avantages : 

  • Incite tous les intervenants à se concerter. Parfois, les différents usagers ont des visions divergentes et il n’est pas toujours facile de trouver un consensus. Les tables de discussion telles que privilégiées dans les comités de bassin versant sont un bon moyen d’aborder différentes questions et d’obtenir la participation de tous; 
  • Sensibilise la population du bassin sur l’état de la qualité de l’eau; 
  • Responsabilise les différents utilisateurs de la ressource eau et favorise le développement d’un sentiment d’appartenance; 
  • Donne une vision globale du territoire ce qui contribue à une meilleure utilisation du bassin; 
  • Permets de circonscrire les zones sensibles et de déterminer les causes de dégradation de l’eau; 
  • Cible les objectifs communs à tous les intervenants, ce qui entraîne une économie de temps et d’argent ainsi qu’une optimisation des investissements; 
  • Augmente la cohérence entre les diverses actions permettant ainsi de résoudre plus efficacement les problèmes, de préserver ou d’améliorer la qualité de l’eau et d’agir concrètement à titre préventif. 

La gestion par bassin versant mise d’abord et avant tout sur un changement de mentalité, de comportement et d’attitude.

Le RAPPEL et la gestion par bassin versant

Chaque bassin versant possède un organisme de bassin versant (OBV) en charge de mettre en œuvre la gestion intégrée et concertée de l’eau. La liste des OBV est disponible sur le site du Regroupement des organismes de bassins versants du Québec.  

Bien que le RAPPEL n’exerce pas le rôle réservé aux OBV, la concertation et l’éducation restent au cœur de notre approche, et nos actions sur les plans d’eau intègrent toujours une approche par bassin versant. 

Vous souhaitez obtenir un portrait détaillé de votre bassin versant afin d’orienter vos actions pour sa protection?
Nous pouvons vous aider.