Milieux recouverts ou constitués de tourbe et dont la nappe phréatique est généralement élevée. Ils correspondent souvent à d’anciens lacs envahis par la végétation. La tourbière est un milieu où les plantes sont souvent à leur limite de tolérance. Une légère variation dans les caractéristiques (ex. : pH) peut entraîner l’élimination des espèces présentes. Il existe deux grandes catégories de tourbières : tourbière ombrotrophe (bog) : milieu acide alimenté par l’eau de pluie et caractérisé par une dominance de sphaignes et éricacées et la tourbière minérotrophe (fen) : milieu moins acide que la tourbière ombrotrophe et dominé par des herbacées et d’autres mousses que les sphaignes.