Lorsqu’une espèce exotique envahissante s’implante dans un lac, il est difficile — souvent même impossible — de la déloger. De plus, les méthodes existantes pour contrôler l’envahissement des EAEE sont coûteuses et doivent être réalisées sur de nombreuses années. Il est donc important d’agir en Amont en évitant leurs déplacements entre les plans d’eau !

Les espèces aquatiques exotiques envahissantes (EAEE) sont des végétaux, animaux ou Micro-organismes introduits dans un habitat où elles ne sont pas naturellement présentes. En proliférant, ces espèces constituent une menace pour l’environnement, l’économie ou la société. 

Il est maintenant clair que les bonnes pratiques nautiques sont essentielles pour prévenir l’introduction et la propagation d’espèces envahissantes dans nos lacs et rivières. Concrètement, il s’agit de décontaminer son équipement nautique (embarcation, remorque, pagaies, etc.) entre chaque plan d’eau visité afin de retirer tout organisme pouvant s’y être attaché.

Les étapes sont simples :

  1. Inspecter et jeter les organismes visibles (plantes, mollusques, etc.).
  2. Drainer l’eau (embarcation, moteur, contenants divers, etc.).
  3. Nettoyer minutieusement.
  4. Sécher complètement.
  5. Répéter ces étapes à chaque sortie.

Appliquer ces 5 étapes nécessite un changement de comportement, qui n’est pas toujours évident à mettre en pratique. Dans cet article, nous démystifions le lavage d’embarcations afin de faciliter votre prochaine sortie sur l’eau!

Plante aquatique sur pagaie

Foire aux questions

 Q :

« Laver mon bateau, ça demande du temps !  Comment rendre cette étape plus efficace ? »

 R :

Il est certain que, dépendamment de la taille de l’embarcation et de la quantité de matériel à nettoyer, un peu de temps est à prévoir avant et après chaque visite d’un nouveau plan d’eau. Cependant, le lavage est à aborder comme une routine qui peut très bien s’intégrer dans la pratique des activités nautiques. L’utilisation d’une station de lavage performante, offrant une laveuse à pression à eau chaude, diminuera le temps requis pour la routine de décontamination.

Ainsi, avant de visiter un nouveau plan d’eau, pensez à répertorier la station de lavage la plus proche et à planifier le temps de lavage dans votre itinéraire. Idéalement, planifiez un nettoyage à l’entrée et à la sortie de l’eau.  Pour retrouver les stations de lavage présentes sur le territoire québécois, consultez la carte des stations de lavage répertoriées par le Gouvernement du Québec ou encore le site Web stationdelavage.ca.

 Q :

« Si je laisse sécher mon embarcation entre chaque visite, est-il nécessaire de la nettoyer ? »

 R :

Il est effectivement possible d’utiliser uniquement le séchage pour décontaminer votre embarcation et vos équipements. Pour cela, il faut retirer manuellement les plantes et animaux visibles, drainer l’eau contenue dans l’embarcation et les différents contenants, puis laisser le tout sécher assez longtemps pour tuer tous les organismes.

Attention, pour tuer les moules zébrées, une vingtaine de jours de séchage sont nécessaires ! Toutefois, un séchage de 5 jours est suffisant pour éliminer les organismes moins résistants, comme les plantes aquatiques. Soyez donc particulièrement vigilants lorsque vous visitez un plan d’eau infecté par la moule zébrée ou susceptible de l’être.

 Q :

« Est-ce que les petites embarcations non motorisées, comme les planches à pagaie, doivent aussi être décontaminées ? »

 R :

Oui, il est important de nettoyer les kayaks, canots, planches à pagaie, animaux gonflables, îles flottantes et toute autre embarcation non motorisée ! Des organismes peuvent y rester accrochés ou se coller à leurs surfaces, et ainsi se propager entre les plans d’eau. D’ailleurs, la majorité des règlements municipaux concernant le lavage d’embarcations incluent ces embarcations non motorisées.

La bonne nouvelle, c’est qu’elles sont plus rapides à nettoyer ! Si vous craignez d’abimer votre équipement avec la hausse à pression, optez plutôt pour un lavage à la brosse, en rinçant abondamment à l’eau chaude et en désinfectant la brosse dans une solution d’eau de Javel (10 %) entre chaque nettoyage.

 Q :

« Je n’ai passé qu’une heure sur l’eau, est-il nécessaire de nettoyer mon matériel nautique ? »

 R :

Malheureusement, oui ! Il suffit d’un petit fragment de plante ou d’un seul individu pour former une population envahissante et infester un lac. Même en restant peu de temps dans l’eau, le risque de contamination de l’embarcation ou du matériel nautique est présent.

 Q :

« Est-ce qu’il ne serait pas plus simple de nettoyer son embarcation seulement si elle est sale ? »

 R :

Certaines espèces peuvent passer inaperçues aux yeux des humains. Prenons l’exemple de la moule zébrée ou de la méduse d’eau douce : leurs phases juvéniles sont microscopiques. Elles peuvent donc se faufiler partout, même dans une chaudière d’eau qui semble inoffensive !
Le lavage des embarcations est un comportement à adopter pour protéger les plans d’eau, et demande un changement des habitudes des utilisateurs. Heureusement, ces efforts sont largement récompensés puisqu’il s’agit du moyen le plus efficace pour ralentir la propagation des EAEE ! Nous avons ainsi le devoir de protéger nos plans d’eau, un lavage à la fois.

À vos barques, prêts, nettoyez !

Des outils complémentaires

Consultez notre Guide d’implantation de station de lavage, un document détaillé pour vous accompagner dans l’élaboration d’une stratégie de prévention, le choix de l’équipement et la réalisation d’une campagne de sensibilisation.

Pour plus d’information sur les espèces aquatiques exotiques envahissantes qui menacent le Québec, consultez notre fiche informative.

Pour plus de détails sur les méthodes de lavage des embarcations et leur utilité, consultez notre fiche informative.

Références

D’Avignon, Geneviève (2022). La moule zébrée – une championne parmi les envahisseurs auatiques. Conférence, Colloque sur l’eau 2022. En ligne : https://rappel.qc.ca/wp-content/uploads/2022/06/Moule-zebree-une-championne-parmi-les-envahisseurs-aquatiques-Genevieve-DAvignon.pdf

Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) (2022). Espèces exotiques envahissantes (EEE). Page Web. En ligne : https://environnement.gouv.qc.ca/biodiversite/especes-exotiques-envahissantes/index.asp

Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) (2018). Guide des bonnes pratiques en milieu aquatique dans le but de prévenir l’introduction et la propagation d’espèces aquatiques envahissantes. En ligne : https://cdn-contenu.quebec.ca/cdn-contenu/faune/documents/exotiques/GM_nettoyage_embarcations_MFFP.pdf

RAPPEL (2021). Guide d’implantation de station de lavage. En ligne : https://rappel.qc.ca/guides-didactiques/guide-station-lavage/