Le myriophylle à épis est une plante exotique envahissante qui gagne du terrain au Québec. Ses herbiers denses, qui se propagent à vitesse grand V dans les eaux riches en nutriments, représentent une nuisance pour les multiples usages des plans d’eau, de la navigation à la baignade en passant par la pêche sportive.

Que faire si votre plan d’eau est affecté par cet envahisseur redoutable? Le reportage présenté à l’émission La semaine verte le 16 janvier 2021 brosse un portrait de la situation et documente les différentes options disponibles pour contrôler le myriophylle à épis.

 Jean-François Martel en entrevue à La semaine verte

Parmi les solutions, Jean-François Martel, notre directeur général, présente la méthode de bâchage par toiles de jute combiné à un arrachage manuel à l’aide d’un appareil conçu sur mesure, l’aspiriophylle. C’est cette stratégie que le RAPPEL met en œuvre au lac Brompton en appui à l’Association pour la protection du lac Brompton.

Les impressionnantes images prises sous l’eau vous donneront une toute nouvelle perspective sur cette méthode, qui requiert la participation d’une équipe de plongeurs spécialisée. 

Image : Pierre Mainville/Radio-Canada

Votre lac est victime d’un envahissement de myriophylle et vous souhaitez passer à l’action? Nos spécialistes pourront vous guider, du choix de la stratégie d’intervention jusqu’au suivi scientifique de l’efficacité, en passant par l’installation de toiles biodégradables (en jute) ou synthétiques (Aquascreen) combinée à de l’arrachage manuel.