Le lac Croche – Crédit photo : RDL

La coopérative RAPPEL regroupe plus de 300 membres, dont plus de 135 sont des associations de protection de l’environnement de plans d’eau. C’est grâce au travail et au dévouement de nos membres que nous arrivons, tous ensemble, à faire une différence sur le terrain et à préserver l’écosystème fragile de nos lacs qui sont malmenés depuis des années.

Nous souhaitons mettre en lumière le travail de nos membres pour souligner leurs réalisations, mais aussi pour démontrer la force que représente le regroupement derrière la coopérative.

Rappelons que le RAPPEL a pour objectif de regrouper les acteurs de la protection de l’eau partout au Québec. Dans cet article, la lumière est mise sur les Laurentides et sur le Regroupement des lacs et des cours d’eau de Sainte-Marguerite–Estérel (RDL), grâce à la collaboration de Michèle Lacoste et d’Élisabeth Deschamps, respectivement présidente et vice-présidente du regroupement.

logo-RDL

Formé en 2007, le RDL est un regroupement d’associations préoccupées par les mêmes enjeux liés à la protection des lacs. Aujourd’hui, 18 associations de lac et représentants de lac sont inscrits au RDL. Les missions du RDL sont variées mais rassemblent toutes un objectif commun : soutenir les associations de lac de la région Sainte-Marguerite–Estérel et sensibiliser la population et les municipalités à la santé des lacs et leurs écosystèmes.

Notre mandat depuis 2007 a toujours été d’aider les autres propriétaires qui souhaitent former des associations de lacs.

Michèle Lacoste

Présidente

Lac Masson
Le lac Masson – Crédit photo : RDL

Jongler entre les règlements des villes

Les partenariats et collaborations avec les villes de Sainte-Marguerite et d’Estérel sont un énorme avantage pour le RDL, qui lui permettent de gagner de plus en plus en notoriété et en reconnaissance auprès de la population.

Ça n’a cependant pas toujours été le cas : le lac Masson est un très bon exemple des défis pouvant apparaître dans la gestion des lacs. Avec ses 3,5 km², le lac Masson est le plus gros lac de la région et est situé à 80 % sur le territoire de la municipalité d’Estérel et à 20 % sur celui de Sainte-Marguerite. La gestion du lac était donc organisée par ces deux municipalités, suivant deux réglementations différentes . Michèle Lacoste raconte :

« Nous avons essayé maintes fois de discuter avec les villes pour leur faire comprendre qu’il n’y a pas deux lacs Masson ! Ce qui rentre dans le lac par une ville va se rendre dans l’autre ville. »

La mission du RDL c’est de mettre nos forces en commun, sensibiliser, éduquer, promouvoir tout ce qui touche l’environnement, les lacs.  Nous ne sommes pas là pour se substituer aux villes, nous sommes là pour leur faire part de nos préoccupations et leur donner des suggestions, en tant que bénévoles qui ont à cœur la santé des lacs et des cours d’eau.

Michèle Lacoste

Présidente

Et ceci est vrai que l’on parle d’embarcations… ou de polluants et plantes envahissantes. La clé de la protection du lac résidait donc ici dans le travail d’équipe et la communication entre les villes.

C’est d’ailleurs cette mission que le RDL prône : travailler ensemble pour sensibiliser, éduquer et promouvoir les sujets liés à l’environnement et la santé des plans d’eau. Le but du regroupement n’est pas de se substituer aux villes en matière de gestion des lacs, mais de leur apporter leur support. Le RDL est d’ailleurs fier de ne pas être engagé dans les politiques municipales, mais simplement dans la santé des écosystèmes naturels.

Lac Masson
Le lac Masson – Crédit photo : RDL

Un partenariat productif avec le RAPPEL

Lors de la découverte du myriophylle à épis (MAE) dans le lac Masson, les adhésions au RDL se sont multipliées. En effet, le MAE étant une plante envahissante, les risques qu’elle soit importée dans d’autres lacs sont grands.

Face à cet envahisseur, le RDL réagit et conseille les villes à contacter le RAPPEL.

On leur a dit : “Le RAPPEL est formé de spécialistes, ils sont bons, ils sont professionnels, on les aime bien et on est membres de leur regroupement. Vous devriez les contacter.” La journée où le RAPPEL est rentré dans le dossier, c’est comme si je me sentais en sécurité.

Michèle Lacoste

Présidente

En plus de ses actions pour aider à contrôler le MAE, le RAPPEL a donné une conférence sur la protection des lacs ainsi qu’une conférence sur la qualité de l’eau des lacs. Les conférences ont été choisies en fonction des préoccupations des membres. Selon Michèle Lacoste, le RAPPEL est une ressource fiable pour son côté informatif, mais également pour ses actions sur le terrain, recommandées par le RDL à ses membres.

Pour nous, le RAPPEL c’est un trésor, une petite mine d’or. Pour toutes les activités du RAPPEL, on transmet les informations à nos membres et les gens participent de façon assidue.

Michèle Lacoste

Présidente

Le myriophylle à épis

Un regroupement actif, prêt à relever tous les défis

La pandémie a forcé le ralentissement des activités du RDL, mais l’équipe, bien organisée, en a profité pour mieux se préparer et le RDL a pu démarrer l’année 2021 encore plus actif et soutenu par ses membres.

Grâce à leur plan d’action rédigé tous les ans, les membres du conseil géraient la majorité des sujets et dossiers à traiter, en tenant leurs membres à l’affût de l’avancée de leurs travaux par communiqués courriel. Mais depuis 2021, les membres sont directement impliqués dans les groupes de travail. Ils travaillent à la réalisation des dossiers qui seront présentés à toutes les associations de lacs membres du RDL pour approbation, puis aux villes. Ce système permet, comme le souligne Élisabeth Deschamps, de faire appel aux diverses expertises des membres. Avoir le support de ses membres et des associations donne plus de pouvoir au regroupement.

C’est surtout une organisation où les membres sont prêts à se retrousser les manches.

Élisabeth Deschamps

Vice-présidente

Le regroupement d’associations nous donne un peu plus de pouvoir face aux villes : nous pouvons présenter nos projets à la ville, en précisant que la résolution a été entérinée par tant d’associations de lacs.

Michèle Lacoste

Présidente

Les cinq membres du conseil d’administration du RDL :

Michèle Lacoste Présidente RDL
Michèle Lacoste Présidente
Elizabeth Deschamps VP RDL
Élisabeth Deschamps  Vice-présidente
Danielle Page trésorière RDL
Danielle Page Trésorière
Daniel Vinet secrétaire RDL
Daniel Vinet Secrétaire
Geneviève Côté administrateure RDL
Geneviève Côté Administratrice

Quelques exemples de travaux réalisés par le RDL : 

    • La sensibilisation sur le MAE et les stations de lavage, avec la tenue d’une formation sur les plantes aquatiques et l’importance des stations de lavage ; 
    • La réalisation d’un guide environnemental portant sur des sujets variés : bandes riveraines, coupe d’arbres, installations septiques, Cyanobactéries, plantes aquatiques envahissantes, etc., avec 500 copies distribuées aux riverains par an ; 
Brochure-environnementale-RDL
    • La participation aux journées Vert Nature de Sainte-Marguerite avec la distribution du guide MAE du CRE Laurentides et du guide environnemental du RDL ; 
  •  . 
    • L’organisation de six visioconférences présentées aux membres du RDL ainsi qu’aux élus et employés municipaux, dont deux en collaboration avec le RAPPEL ; 

Cette année, plusieurs actions et projets sont actuellement traités : les enjeux de la densification du territoire autour des lacs et des cours d’eau, la vitesse des embarcations à moteur électrique sur les lacs non navigables, la gestion des espèces envahissantes, etc. 

L’historique du Regroupement en bref

2007 : 

  • Rassemblement de 8 associations de protection de lacs préoccupées par les mêmes enjeux, pour former le regroupement des lacs de Sainte-Marguerite (RDL). 
  • Mise en place de réunions informelles deux fois par an entre les associations, propriétaires et représentants de la ville de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, afin de discuter de problématiques liées aux lacs et d’accompagner les propriétaires dans la création d’associations de protection des lacs. 
Lac Clair
Le lac Clair – Crédit photo : RDL
Lac Walfred
Le lac Walfred – Crédit photo : RDL

2017 : 

  • Création d’un organisme sans but lucratif (OBNL). 
  • Obtention de subventions permettant au RDL d’élargir son mandat à la sensibilisation des municipalités et de la population. 

2018 : 

  • Entrée en poste dans le regroupement d’Élisabeth Deschamps (vice-présidente), résidente d’Estérel et première représentante du lac Masson.
  • Changement du nom du RDL pour « Regroupement des lacs et cours d’eau de Sainte-Marguerite–Estérel » et inclusion des lacs situés dans les municipalités limitrophes à Sainte-Marguerite dans les règlements du RDL. 
Lac Dupuis
Le lac Dupuis – Crédit photo : RDL

2022 : 

  • Total de 18 plans d’eau membres du RDL sur les 54 présents sur le territoire de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson et de l’Estérel :
  • Lac de l’Alchimiste 
  • Lac Ashton 
  • Lac Castor 
  • Lac Charlebois 
  • Lac Clair 
  • Lac Croche 
  • Lac Dupuis 
  • Lac Grenier 
  • Lac des Îles 
  • Lac Jumeau (Guénette) 
  • Lac Masson 
  • Lac du Nord 
    • Lac Piché 
    • Lac Rond (Bonny) 
    • Lac des Sommets 
    • Lac Violon 
    • Lac Walfred 
    • Rivière Doncaster 
      Lac Croche
      Le lac Croche – Crédit photo : RDL

      Le RDL est un regroupement engagé pour la protection des lacs de sa région, et transporté par l’énergie et la fierté de son conseil et de ses membres. 

      Quand je regarde toutes nos réalisations chaque année, je me dis que c’est incroyable!

      Michèle Lacoste

      Présidente

      Michèle a employé le mot «réalisations», je rajouterais le mot «résultats».

      Élisabeth Deschamps

      Vice-présidente

      Bien qu’il n’existe pas encore de page Web attitrée pour le RDL, il est possible de retrouver leurs coordonnées et plus d’informations sur les sites des villes de Sainte-Marguerite et d’Estérel : 

      Répertoire des organismes — Site Web de la ville de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson 

      Partenaires en environnement — Site Web de la ville d’Estérel 

      Lac Ashton
      Le lac Ashton – Crédit photo : RDL

      Vous aimeriez que votre association fasse l’objet de notre prochain article? Faites-nous part de votre intérêt par courriel à [email protected].