Les sédiments sont un mélange de particules de sol de différentes grosseurs. Quand ils sont transportés par l’eau, les sédiments sont déplacés plus ou moins loin selon leur taille. En zone calme, ces particules ont la propriété de former un dépôt par décantation (sédimentation). Ainsi, les sédiments en suspension dans l’eau finissent par se déposer au fond de l’eau pour recouvrir son lit.

Les sédiments ne sont jamais innocents. Ils sont souvent accompagnés de nutriments, dont le phosphore, ou de substances toxiques!

Les types de sédiments

Le fond d’un plan d’eau est habituellement composé d’un mélange de divers types de sédiments, lesquels jouent différents rôles au sein de l’écosystème aquatique. 

SÉDIMENTS D’ORIGINE MINÉRALE
Résultat de l’érosion des sols 

Sédiments grossiers 

Éléments grossiers qui ne favorisent pas l’implantation des plantes aquatiques. 

Rôles:

  • Transportés seulement par les courants forts. 
  • Servent de frayères aux truites, touladi, ombles, dorés, achigans. 
  • Abritent certains animaux, dont les écrevisses. 

Composition:

  • Blocs (roches) : plus de 20 cm de diamètre 
  • Galets : diamètre entre 2 et 20 cm 
  • Graviers : diamètre entre 0,2 et 2 cm 
  • Sables : diamètre entre 0,05 et 2 mm 

Sédiments fins

Particules fines qui sont propices à l’implantation et à la croissance des plantes aquatiques.

Rôles:

  • Facilement transportés par les courants et peuvent demeurer longtemps en suspension dans l’eau (MES). 
  • Abritent les vers et les bactéries. 
  • Servent de frayères aux barbottes et aux meuniers, mais peuvent colmater les frayères de truites, touladis, ombles, dorés et achigans.

Composition:

  • Argiles et limons (silt) : diamètre inférieur à 0,05 mm 

SÉDIMENTS D’ORIGINE ORGANIQUE
Résultat de la mort des organismes vivants

Débris végétaux

Éléments grossiers qui ne favorisent pas l’implantation des plantes aquatiques. 

Rôles:

  • Sont éventuellement décomposés en vase. 
  • Offrent un habitat pour certains animaux, dont les vers et les insectes. 
  • Servent de nourriture pour les animaux décomposeurs

Composition:

  • Feuilles (plantes aquatiques et terrestres) 

  • Branches et morceaux d’écorce 

  • Autres débris végétaux 

Matières organiques fines 

Particules fines qui sont propices à l’implantation et à la croissance des plantes aquatiques.

Rôles:

  • Facilement transportées par les courants et peuvent demeurer longtemps en suspension dans l’eau (MES). 
  • Abritent les vers et les bactéries. 
  • Servent de frayères aux barbottes et aux meuniers, mais peuvent colmater les frayères des truites, touladis, ombles, dorés et achigans. 

Composition:

  • Petites particules organiques résultant de la décomposition des organismes vivants. 

Vase : Terme populaire utilisé pour désigner un mélange de fines particules minérales et organiques. 

L’envasement 

Le dépôt des sédiments qui cause l’envasement ne se produit pas de manière uniforme dans un lac. En effet, les sédiments s’accumulent davantage dans les baies tranquilles qui sont : 

  • Peu exposées aux vents dominants et à l’action des vagues 
  • Peu exposées aux courants aquatiques 
  • Caractérisées par une faible pente 

 

 

 

Lorsque les sédiments fins (apportés par l’érosion et la décomposition des organismes morts) excèdent le retrait naturel des sédiments, il se produit un envasement du fond: le plan d’eau se rempli de sédiments. Les activités humaines, en augmentant les apports en sédiments et en nutriments, influencent ce processus d’envasement.

Naturellement

  • Absence d’accumulation sédimentaire
    (moins de 1 cm/année à la fosse)
     
  • Équilibre entre l’apport et le retrait de sédiments
  • Apports: érosion naturelle et mort des organismes  
  • Retraits: migration vers la fosse et décomposition

Avec pressions humaines

  • Envasement (parfois plusieurs cm)
  • Désquilibre entre l’apport et le retrait de sédiments
  • Apports: hausse de l’érosion et des organismes morts   
  • Retraits: migration vers la fosse et décomposition

Delta de sédimentation 

Plus le bassin versant d’un tributaire est artificialisé, plus ce dernier est sujet à transporter des particules de sol. Ces particules sont déplacées plus ou moins loin selon leur grosseur. Il se forme alors une accumulation de sédiments appelée delta. Les sédiments grossiers se déposent à l’embouchure du tributaire et les sédiments fins plus loin dans le lac. 

La forme du delta est modérée selon le débit du tributaire et les courants aquatiques du lac. 

Comment réduire les apports de sédiments ?

  • Protéger certains milieux naturels comme les peuplements forestiers, les milieux humides et la bande riveraine. 
  • Prévoir, lors de travaux, des méthodes de contrôle de l’érosion. 
  • Réduire la vitesse des embarcations à proximité des rives afin de réduire l’érosion causée par les vagues. 
  • Couvrir rapidement les sols mis à nu lors de travaux. 
  • Éviter de traverser les cours d’eau à gué avec les véhicules motorisés. 
  • Éviter de concentrer les eaux dans un canal d’écoulement. En effet, cela en augmente le débit et conséquemment, la capacité d’érosion. 

Pour tout savoir sur les méthodes de contrôle de l’érosion, consultez notre guide à cet effet!