logo-RAPPEL-25-anniversaire

COLLOQUE SUR L’EAU

– 25 ans de mobilisation pour les lacs –

La seconde Ă©dition du Colloque sur l’eau prĂ©sentĂ©e par le RAPPEL s’est dĂ©roulĂ©e les 7 et 8 avril.  Merci Ă  toutes les participantes et tous les participants.

Le Colloque sur l’eau, organisĂ© par le RAPPEL, est un Ă©vĂšnement virtuel qui vise Ă  rassembler les associations de protection des plans d’eau, les municipalitĂ©s et les autres acteurs de l’eau du QuĂ©bec en leur offrant des formations pratiques pour les divers enjeux qu’ils rencontrent.

La premiĂšre journĂ©e traitait des caractĂ©ristiques naturelles d’un bassin versant qui influencent un lac, des donnĂ©es ouvertes, des conditions de mise en Ɠuvre des solutions curatives puis des moules zĂ©brĂ©es et des mĂ©thodes de gestion et de prĂ©ventions Ă  favoriser pour lutter contre leur envahissement.

La seconde journĂ©e a Ă©tĂ© l’occasion de remplir le coffre Ă  outils des personnes inscrites pour qu’elles puissent mieux mobiliser la communautĂ© : des projets d’agriculture durable jusqu’aux bonnes pratiques de navigation sur les lacs. Ont aussi Ă©tĂ© abordĂ©s les multiples champs d’action pour protĂ©ger un lac et les pratiques exemplaires Ă  y associer, puis les initiatives de communications optimales.

En ligne sur la plateforme Zoom

Programmation

L’Ă©vĂ©nement s’est tenu en ligne sur la plateforme Zoom les 7 et 8 avril 2022 .

Jeudi 7 avril 2022

ConnaĂźtre son lac et agir pour lui

13 h 00

Mot d’ouverture

13 h 30

Bassins versants et lacs : une relation haute en couleur

par Richard Carignan, professeur honoraire au dĂ©partement de sciences biologiques de l’UniversitĂ© de MontrĂ©al

DĂ©tails

Description de la conférence

Pourquoi les lacs sont-ils bruns, gris, voire mĂȘme d’un bleu turquoise? Est-ce que la couleur est le reflet de la qualitĂ© de l’eau? DĂ©couvrez comment les caractĂ©ristiques naturelles des bassins versants influencent l’aspect de nos plans d’eau!

Richard Carignan, professeur honoraire, DĂ©partement de sciences biologiques de l’UniversitĂ© de MontrĂ©al

Le professeur Richard Carignan a concentrĂ© ses recherches sur l’eutrophisation accĂ©lĂ©rĂ©e des lacs par l’ĂȘtre humain. Il a Ă©tudiĂ© les apports naturels et artificiels d’Ă©lĂ©ments nutritifs (ex. : phosphore, azote) et leurs impacts chez les organismes aquatiques, l’incidence des coupes forestiĂšres et des feux de forĂȘt sur les lacs quĂ©bĂ©cois et l’effet des installations septiques dĂ©ficientes (habitation riveraine) sur les fleurs d’eau de cyanobactĂ©ries.

14 h 30

Pause

Salle A

Salle B

14 h 35

Salle A

Données sur les lacs : un univers à votre portée!

par Mélissa Laniel, chargée de projets en limnologie et coordonnatrice au regroupement national, RAPPEL

DĂ©tails

Description de l’atelier

De maniĂšre concrĂšte et dynamique, l’atelier sur les donnĂ©es ouvertes (donnĂ©es en libres accĂšs) vous permettra de vous familiariser pas Ă  pas avec l’univers des bases de donnĂ©es entourant les lacs et les bassins versants. Ce tour de piste de diffĂ©rentes rĂ©fĂ©rences de donnĂ©es ouvertes dressera un portrait des outils disponibles gratuitement tout en cernant comment en tirer profit et les faire parler pour mieux connaĂźtre votre lac.

Mélissa Laniel, chargée de projets en limnologie au RAPPEL

AprĂšs avoir rĂ©alisĂ© un baccalaurĂ©at en sciences biologiques Ă  l’UniversitĂ© de MontrĂ©al, elle a peaufinĂ© ses connaissances en gestion de l’eau et en amĂ©nagement du territoire dans le cadre de sa maĂźtrise en sciences appliquĂ©es Ă  la mĂȘme universitĂ©. AprĂšs 14 ans au Conseil rĂ©gional de l’environnement des Laurentides, oĂč elle a eu la chance de vulgariser les connaissances scientifiques, de mobiliser les acteurs de l’eau et de proposer des solutions concrĂštes afin de protĂ©ger la santĂ© des lacs, elle rejoint les rangs du RAPPEL Ă  l’Ă©tĂ© 2021. Ses objectifs :  faire rayonner son expertise en Ă©largissant son champ d’action Ă  l’ensemble des associations de lacs du QuĂ©bec.

Salle B

Moule zébrée : une championne parmi les envahisseurs aquatiques

par GeneviĂšve D’Avignon, candidate au doctorat, DĂ©partement de biologie, UniversitĂ© McGill

DĂ©tails

Description de la conférence

Introduite dans les Grands Lacs et dans le fleuve Saint-Laurent au milieu des annĂ©es 80, la moule zĂ©brĂ©e a depuis envahi plus d’une cinquantaine de lacs et riviĂšres sur le territoire canadien, mettant en danger les Ă©cosystĂšmes aquatiques et engendrant des coĂ»ts Ă©normes de gestion. La confĂ©rence porte sur cet envahisseur opportun, fait un survol de son historique d’invasion au QuĂ©bec et revisite les mĂ©thodes de gestion et de prĂ©vention Ă  favoriser pour lutter contre celui-ci.

GeneviĂšve D’Avignon, candidate au doctorat, DĂ©partement de biologie, UniversitĂ© McGill

GeneviĂšve D’Avignon est Ă©tudiante au doctorat sous la direction du Professeur Anthony Ricciardi, spĂ©cialiste des espĂšces aquatiques envahissantes et de la Professeure Irene Gregory-Eaves, spĂ©cialiste en palĂ©olimnologie Ă  McGill. Elle a participĂ© Ă  plusieurs Ă©tudes et travaux portant sur les moules zĂ©brĂ©es et quaggas dans diffĂ©rents cours d’eau sur le territoire quĂ©bĂ©cois et utilise ces espĂšces comme modĂšle en laboratoire pour comprendre l’impact des changements climatiques et de la pollution microplastique sur ces espĂšces et les rĂ©seaux trophiques dont elles font partie. 

DĂ©tails

Description de l’atelier

De maniĂšre concrĂšte et dynamique, l’atelier sur les donnĂ©es ouvertes (donnĂ©es en libres accĂšs) vous permettra de vous familiariser pas Ă  pas avec l’univers des bases de donnĂ©es entourant les lacs et les bassins versants. Ce tour de piste de diffĂ©rentes rĂ©fĂ©rences de donnĂ©es ouvertes dressera un portrait des outils disponibles gratuitement tout en cernant comment mieux en tirer profit et les faire parler pour mieux connaĂźtre votre lac.

Mélissa Laniel, chargée de projets en limnologie au RAPPEL

AprĂšs avoir rĂ©alisĂ© un baccalaurĂ©at en sciences biologiques Ă  l’UniversitĂ© de MontrĂ©al, elle a peaufinĂ© ses connaissances en gestion de l’eau et en amĂ©nagement du territoire dans le cadre de sa maĂźtrise en sciences appliquĂ©es Ă  la mĂȘme universitĂ©. AprĂšs 14 ans au Conseil rĂ©gional de l’environnement des Laurentides, oĂč elle a eu la chance de vulgariser les connaissances scientifiques, de mobiliser les acteurs de l’eau et de proposer des solutions concrĂštes afin de protĂ©ger la santĂ© des lacs, elle rejoint les rangs du RAPPEL Ă  l’Ă©tĂ© 2021. Ses objectifs :  faire rayonner son expertise en Ă©largissant son champ d’action Ă  l’ensemble des associations de lacs du QuĂ©bec.

DĂ©tails

Description de la conférence

Introduite dans les Grands Lacs et dans le fleuve Saint-Laurent au milieu des annĂ©es 80, la moule zĂ©brĂ©e a depuis envahi plus d’une cinquantaine de lacs et riviĂšres sur le territoire canadien, mettant en danger les Ă©cosystĂšmes aquatiques et engendrant des coĂ»ts Ă©normes de gestion. La confĂ©rence porte sur cet envahisseur opportun, fait un survol de son historique d’invasion au QuĂ©bec et revisite les mĂ©thodes de gestion et de prĂ©vention Ă  favoriser pour lutter contre celui-ci.

GeneviĂšve D’Avignon, candidate au doctorat, DĂ©partement de biologie, UniversitĂ© McGill

GeneviĂšve D’Avignon est Ă©tudiante au doctorat sous la direction du Professeur Anthony Ricciardi, spĂ©cialiste des espĂšces aquatiques envahissantes et de la Professeure Irene Gregory-Eaves, spĂ©cialiste en palĂ©olimnologie Ă  McGill.  Elle a participĂ© Ă  plusieurs Ă©tudes et travaux portant sur les moules zĂ©brĂ©es et quaggas dans diffĂ©rents cours d’eau sur le territoire quĂ©bĂ©cois et utilise ces espĂšces comme modĂšle en laboratoire pour comprendre l’impact des changements climatiques et de la pollution microplastique sur ces espĂšces et les rĂ©seaux trophiques dont elles font partie. 

15 h 05

Pause

15 h 15

Restauration des lacs : oĂč en sommes-nous?

par SĂ©bastien Bourget, spĂ©cialiste de l’environnement, MELCC

DĂ©tails

Description de la conférence

La confĂ©rence prĂ©sente une vue d’ensemble des principales techniques de restauration en lac et les conditions nĂ©cessaires pour l’évaluation et la mise en Ɠuvre d’un tel projet. Elle aborde : les concepts de base relatifs Ă  l’eutrophisation des lacs et aux mĂ©thodes curatives, les dĂ©marches d’acquisition de connaissances nĂ©cessaires avant un tel projet, les principales Ă©tudes de cas au QuĂ©bec et un survol du processus d’autorisation. 

SĂ©bastien Bourget, spĂ©cialiste de l’environnement, ministĂšre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC)

SĂ©bastien dĂ©tient un baccalaurĂ©at et une maitrise en biologie de l’UniversitĂ© Laval. Depuis plus de 15 ans, il se spĂ©cialise dans le suivi des Ă©cosystĂšmes aquatiques et l’analyse des facteurs liĂ©s aux activitĂ©s anthropiques menant Ă  leur dĂ©gradation. Depuis 2017, il occupe un poste de spĂ©cialiste de l’écologie des lacs au ministĂšre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Ses principaux mandats portent sur la restauration, la modĂ©lisation des apports de phosphore et le suivi de la qualitĂ© de l’eau des lacs. 

16 h 45

Mot de clĂŽture

17 h 00

Fin

Vendredi 8 avril 2022

Mobiliser pour mieux aménager le territoire

13 h 00

Mot de bienvenue

13 h 10

Panel – Enjeux de navigation sur les lacs

DĂ©tails

PrĂ©sentation 1 – Étude environnementale sur l’impact de la navigation des bateaux Ă  moteur 

La confĂ©rence porte sur les Ă©tudes rĂ©alisĂ©es par l’UniversitĂ© Laval (entre 2015 et 2017) sur plusieurs lacs quĂ©bĂ©cois, afin de mesurer l’impact de la navigation lacustre sur la remise en suspension des sĂ©diments. La mĂ©thodologie, les rĂ©sultats ainsi que les recommandations formulĂ©es y seront prĂ©sentĂ©s.

Donnée par Sébastien Raymond, ingénieur en environnement

SĂ©bastien Raymond est ingĂ©nieur en environnement et est titulaire d’un doctorat en sciences de la terre appliquĂ©es Ă  l’hydrologie/qualitĂ© de l’eau ainsi que de deux maĂźtrises en gĂ©oenvironnement et en physico-chimie atmosphĂ©rique. Il possĂšde plus de 10 ans d’expĂ©rience en hydrologie et en ingĂ©nierie environnementale dans les secteurs universitaire et privĂ©. Il a une formation scientifique multidisciplinaire combinant biologie, physique, chimie, gĂ©ographie et hydrologie. Il agit en tant que coordonnateur/consultant scientifique dans plusieurs projets liĂ©s Ă  la gestion des risques environnementaux.

 

PrĂ©sentation 2 – Origine de l’érosion des berges des lacs Masson, du Nord et Dupuis

Le relevĂ© de l’érosion de la berge des lacs navigables de la Ville d’EstĂ©rel, rĂ©alisĂ© en 2013, a pour but de discriminer si cette Ă©rosion est d’origine naturelle ou anthropique. L’étude repose notamment sur la mesure de la hauteur d’érosion des berges par la visite de 69 sites affectĂ©s et non affectĂ©s (tĂ©moins), dĂ©montrant que l’activitĂ© nautique du wakesurfing rehausse significativement la ligne d’érosion des berges des sites y faisant face. 

Donnée par Christian Corbeil, consultant en réglementation environnementale

Christian Corbeil a Ă©tĂ© chef d’équipe en caractĂ©risation des rives et des installations septiques de plus de cent lacs entre 1987 et 1992, dans le cadre du Programme des lacs. Depuis, il accompagne les municipalitĂ©s en tant que consultant dans l’application de la rĂ©glementation en environnement et analyse le territoire Ă  l’échelle du bassin versant pour des projets de conservation, de dĂ©veloppement, d’inventaires biophysiques, de bilans de phosphore ou de relevĂ©s sanitaires. 

PrĂ©sentation 3 – Impact des vagues de wakeboat 

Cette Ă©tude, rĂ©alisĂ©e sur les lacs Lovering et MemphrĂ©magog en 2014, recherche l’existence, l’ampleur et les modalitĂ©s de l’impact des vagues de bateaux de type wakeboat sur ces lacs. Entre augmentation de l’énergie contenue dans les vagues et mise en suspension des sĂ©diments, cette Ă©tude nous indique les risques engendrĂ©s pour nos lacs, et les mesures protectrices pouvant ĂȘtre mises en place.  

DonnĂ©e par Yves Prairie, professeur, DĂ©partement des sciences biologiques de l’UQAM

Yves Prairie dĂ©tient un doctorat en limnologie de l’UniversitĂ© McGill. Il est professeur au DĂ©partement des sciences biologiques de l’UQAM depuis 1988. Il a agi Ă  titre de directeur du Groupe de recherche interuniversitaire en limnologie (GRIL) de 2000 Ă  2008. Au cours des derniĂšres annĂ©es, il a dĂ©veloppĂ© une expertise considĂ©rable sur les processus et les mesures liĂ©s Ă  la dynamique du carbone dans les systĂšmes aquatiques. Yves Prairie est titulaire de la Chaire UNESCO en changements environnementaux Ă  l’échelle du globe et a Ă©tĂ© prĂ©sident de la SociĂ©tĂ© internationale de limnologie de 2013 Ă  2019. 

Étude de cas – TĂ©moignage de Coalition Navigation 

La Coalition pour une navigation responsable et durable est une organisation pancanadienne sans but lucratif. Depuis 2013, elle regroupe des citoyennes et des citoyens, des associations et des organisations prĂ©occupĂ©es par les impacts environnementaux des diffĂ©rentes activitĂ©s liĂ©es Ă  la navigation sur les lacs. Ce tĂ©moignage rendra compte de leurs actions concrĂštes ayant Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©es pour sensibiliser les usagers Ă  la prĂ©servation de leur plan d’eau, notamment le projet NAVIA qui a atteint des milliers de navigateurs au cours des deux derniĂšres annĂ©es avec sa campagne de publicitĂ©.

Par Denise Cloutier,vice-présidente, Coalition Navigation

Denise Cloutier est directrice gĂ©nĂ©rale du Centre d’interprĂ©tation de l’eau Ă  Laval (C.I.EAU), prĂ©sidente du Conseil des bassins versants des Mille-Îles (COBAMIL) qu’elle a fondĂ© en 2010, vice-prĂ©sidente du Regroupement des organismes de bassins versants du QuĂ©bec (ROBVQ), vice-prĂ©sidente de la Coalition Navigation qu’elle reprĂ©sente au Groupe de travail sur les lacs du Forum d’actions sur l’eau. Elle siĂšge Ă©galement au Conseil stratĂ©gique de la Table de concertation rĂ©gionale du Haut Saint-Laurent et du Grand MontrĂ©al pour la gestion intĂ©grĂ©e du Saint-Laurent (TCRHSLGM) et est administratrice de l’Association Lac Laurel.

14 h 40

Pause

Salle A

Salle B

15 h 00

Salle A

Mieux communiquer pour mieux protéger

par Angélie Bellerose-Langlois, coordonnatrice au marketing et aux communications, RAPPEL

DĂ©tails

Description de la conférence

Communiquer peut sembler facile et Ă  la portĂ©e de tous. En effet, nous communiquons tous les jours dans diverses circonstances. Toutefois, pour une organisation, une communication efficace est la pierre angulaire d’une bonne mobilisation des diffĂ©rents publics et partenaires. Cette confĂ©rence vise Ă  prĂ©senter les bases pour Ă©laborer une stratĂ©gie de communication pertinente qui a un rĂ©el impact. PonctuĂ©e de conseils concrets et d’astuces, elle amĂšnera les petites organisations, comme les grandes, Ă  se questionner sur leurs pratiques et Ă  revisiter leurs habitudes.

Angélie Bellerose-Langlois, coordonnatrice au marketing et aux communications, RAPPEL

AngĂ©lie est dĂ©tentrice d’un baccalaurĂ©at en sciences de la communication de l’UniversitĂ© de MontrĂ©al. DĂšs le dĂ©but de ses Ă©tudes dans le domaine, elle dĂ©veloppe un vif intĂ©rĂȘt pour les enjeux environnementaux. Tout en peaufinant son expertise professionnelle au fil des mandats, elle entreprend, en 2013, une maĂźtrise en gestion de l’environnement qu’elle complĂšte en 2015. Ayant par la suite travaillĂ© pour la fonction publique, au sein d’une agence de solutions numĂ©riques et Ă  son propre compte Ă  titre de consultante, elle s’est jointe Ă  l’équipe du RAPPEL en 2019.  Depuis, elle allie ses compĂ©tences et ses intĂ©rĂȘts pour contribuer au rayonnement de la coopĂ©rative et de sa louable mission.

 

Salle B

ProtĂ©ger son lac Ă  l’Ă©chelle du bassin versant : les pratiques exemplaires

par Solange Barrault, vulgarisatrice scientifique, RAPPEL et Mélissa Laniel, chargée de projets en limnologie et coordonnatrice au regroupement national, RAPPEL

DĂ©tails

Description de la conférence

Pour protĂ©ger la qualitĂ© de l’eau d’un lac, il faut minimiser les apports de sĂ©diments et de nutriments provenant de l’ensemble de son bassin versant. DĂ©couvrez les multiples champs d’action pour protĂ©ger un lac et entamez une rĂ©flexion sur les secteurs d’activitĂ©s prioritaires. DiffĂ©rentes solutions seront abordĂ©es Ă  travers des pratiques exemplaires partout au QuĂ©bec. 

Solange Barrault, vulgarisatrice scientifique, RAPPEL

Solange Barrault est titulaire d’un baccalaurĂ©at en biologie et biochimie ainsi que d’une maĂźtrise en biologie Ă©cologie de l’UniversitĂ© de Poitiers, en France. Elle agit en tant que vulgarisatrice scientifique au RAPPEL depuis janvier 2022 et s’intĂ©resse Ă  l’art de communiquer des informations scientifiques au grand public. 

Mélissa Laniel, chargée de projets en limnologie et coordonnatrice au regroupement national, RAPPEL

AprĂšs avoir rĂ©alisĂ© un baccalaurĂ©at en sciences biologiques Ă  l’UniversitĂ© de MontrĂ©al, elle a peaufinĂ© ses connaissances en gestion de l’eau et en amĂ©nagement du territoire dans le cadre de sa maĂźtrise en sciences appliquĂ©es Ă  la mĂȘme universitĂ©. AprĂšs 14 ans au Conseil rĂ©gional de l’environnement des Laurentides, oĂč elle a eu la chance de vulgariser les connaissances scientifiques, de mobiliser les acteurs de l’eau et de proposer des solutions concrĂštes afin de protĂ©ger la santĂ© des lacs, elle rejoint les rangs du RAPPEL Ă  l’Ă©tĂ© 2021. Ses objectifs :  faire rayonner son expertise en Ă©largissant son champ d’action Ă  l’ensemble des associations de lacs du QuĂ©bec.

Mélanie Pelletier, avocate et administratrice du RAPPEL, se joindra aux conférenciÚres pour répondre à vos questions.

DĂ©tails

Description de la conférence

Communiquer peut sembler facile et Ă  la portĂ©e de tous. En effet, nous communiquons tous les jours dans diverses circonstances. Toutefois, pour une organisation, une communication efficace est la pierre angulaire d’une bonne mobilisation des diffĂ©rents publics et partenaires. Cette confĂ©rence vise Ă  prĂ©senter les bases pour Ă©laborer une stratĂ©gie de communication pertinente qui a un rĂ©el impact. PonctuĂ©e de conseils concrets et d’astuces, elle amĂšnera les petites organisations, comme les grandes, Ă  se questionner sur leurs pratiques et Ă  revisiter leurs habitudes.

Angélie Bellerose-Langlois, coordonnatrice au marketing et aux communication, RAPPEL

AngĂ©lie est dĂ©tentrice d’un baccalaurĂ©at en sciences de la communication de l’UniversitĂ© de MontrĂ©al. DĂšs le dĂ©but de ses Ă©tudes dans le domaine, elle dĂ©veloppe un vif intĂ©rĂȘt pour les enjeux environnementaux. Tout en peaufinant son expertise professionnelle au fil des mandats, elle entreprend, en 2013, une maĂźtrise en gestion de l’environnement qu’elle complĂšte en 2015. Ayant par la suite travaillĂ© pour la fonction publique, au sein d’une agence de solutions numĂ©riques et Ă  son propre compte Ă  titre de consultante, elle s’est jointe Ă  l’équipe du RAPPEL en 2019.  Depuis, elle allie ses compĂ©tences et ses intĂ©rĂȘts pour contribuer au rayonnement de la coopĂ©rative et de sa louable mission.

 

DĂ©tails

Description de la conférence

Pour protĂ©ger la qualitĂ© de l’eau d’un lac, il faut minimiser les apports de sĂ©diments et de nutriments provenant de l’ensemble de son bassin versant. DĂ©couvrez les multiples champs d’action pour protĂ©ger un lac et entamez une rĂ©flexion sur les secteurs d’activitĂ©s prioritaires. DiffĂ©rentes solutions seront abordĂ©es Ă  travers des pratiques exemplaires partout au QuĂ©bec.

Solange Barrault, vulgarisatrice scientifique, RAPPEL

Solange Barrault est titulaire d’un baccalaurĂ©at en biologie et biochimie ainsi que d’une maĂźtrise en biologie Ă©cologie de l’UniversitĂ© de Poitiers, en France. Elle agit en tant que vulgarisatrice scientifique au RAPPEL depuis janvier 2022 et s’intĂ©resse Ă  l’art de communiquer des informations scientifiques au grand public.

Mélissa Laniel, chargée de projets en limnologie et coordonnatrice au regroupement national, RAPPEL

AprĂšs avoir rĂ©alisĂ© un baccalaurĂ©at en sciences biologiques Ă  l’UniversitĂ© de MontrĂ©al, elle a peaufinĂ© ses connaissances en gestion de l’eau et en amĂ©nagement du territoire dans le cadre de sa maĂźtrise en sciences appliquĂ©es Ă  la mĂȘme universitĂ©. AprĂšs 14 ans au Conseil rĂ©gional de l’environnement des Laurentides, oĂč elle a eu la chance de vulgariser les connaissances scientifiques, de mobiliser les acteurs de l’eau et de proposer des solutions concrĂštes afin de protĂ©ger la santĂ© des lacs, elle rejoint les rangs du RAPPEL Ă  l’Ă©tĂ© 2021. Ses objectifs :  faire rayonner son expertise en Ă©largissant son champ d’action Ă  l’ensemble des associations de lacs du QuĂ©bec.

Mélanie Pelletier, avocate de la ville de Magog et administratrice du RAPPEL, se joindra aux conférenciÚres pour répondre à vos questions.

16 h 00

Pause

Salle A

Salle B

16 h 10

Salle A

ContrĂŽler l’érosion sur les chemins en milieux forestiers : un enjeu essentiel pour la qualitĂ© de l’eau

par Jean-Claude Thibault, conseiller sénior et formateur, RAPPEL

DĂ©tails

Description de la conférence

Les pluies torrentielles de plus en plus frĂ©quentes et puissantes menacent sĂ©rieusement la stabilitĂ© des chemins forestiers qui n’ont pas Ă©tĂ© conçus pour leur rĂ©sister. Cette rĂ©alitĂ© occasionne un apport massif de sĂ©diments et de nutriments dans les plans d’eau. Heureusement, il est possible de planifier les travaux de voirie forestiĂšre de maniĂšre Ă  contrĂŽler efficacement la quantitĂ© et la vitesse de l’eau qui peut l’affecter.  La confĂ©rence dĂ©montrera l’importance de considĂ©rer les chemins forestiers dans la protection des plans d’eau et prĂ©sentera les techniques de construction et d’entretien (aux normes environnementales de la certification du Forest Stewardship Council) retenues par le RAPPEL, et ayant donnĂ© naissance au Guide pour contrer l’érosion des chemins forestiers.

Jean-Claude Thibault, conseiller sénior et formateur, RAPPEL

Jean-Claude Thibault Ɠuvre dans le domaine de la protection des lacs depuis plus de 45 ans. Il a Ă©tĂ© l’un des membres fondateurs de l’Association pour la protection du lac Stoke, puis administrateur de l’Association des rĂ©sidents du lac Aylmer. Il participa comme prĂ©sident Ă  la fondation du RAPPEL en 1997. DĂ©tenteur d’une maĂźtrise en gĂ©omorphologie de l’UniversitĂ© de Sherbrooke, M. Thibault apporte son expertise principalement en Ă©rosion des sols. Il est l’instigateur de la mĂ©thode d’entretien Ă©cologique des fossĂ©s, le tiers infĂ©rieur, adoptĂ©e en 2002 par le ministĂšre des Transports du QuĂ©bec. Enfin, prĂ©occupĂ© par la nĂ©cessaire sensibilisation du public, il a participĂ© activement au film documentaire J’ai pour toi un lac. Il agit Ă  l’occasion Ă  titre de conseiller technique sĂ©nior et de formateur au sein de l’équipe du RAPPEL. Il s’est entre autres grandement impliquĂ© dans la formation des diffĂ©rents gestionnaires de l’amĂ©nagement du territoire en matiĂšre d’érosion des sols et de protection des lacs et des cours d’eau.

 

Salle B

Le plan d’agriculture durable, des opportunitĂ©s multiples pour l’amĂ©lioration de la qualitĂ© de l’eau en milieu agricole

par Guy Vallée, directeur général MAPAQ-Estrie et Chloé Boucher-Ravenhorst, ingénieure et conseillÚre en agroenvironnement au MAPAE-Estrie 

DĂ©tails

Description de la conférence

Cette confĂ©rence prĂ©sente le plan d’agriculture durable (PAD) annoncĂ© par le ministre de l’agriculture, M. Lamontagne, au printemps 2020. Le PAD est un plan ambitieux qui aspire Ă  accĂ©lĂ©rer l’adoption de pratiques agroenvironnementales afin de rĂ©pondre aux prĂ©occupations des acteurs du milieu agricole et des citoyens. Sur un horizon 2020-2030, le plan vise l’atteinte de huit indicateurs clĂ©s en lien avec cinq objectifs englobants et met de l’avant des moyens financiers afin d’appuyer des mesures phares. Des exemples concrets de projets pouvant ĂȘtre dĂ©posĂ©s par des organisations de protection de lacs seront prĂ©sentĂ©s.

Guy VallĂ©e, directeur gĂ©nĂ©ral, ministĂšre de l’Agriculture, des PĂȘcheries et de l’Alimentation du QuĂ©bec en Estrie

Guy est gestionnaire depuis prĂšs de 25 ans, dont les trois derniĂšres annĂ©es au MAPAQ. Il est depuis toujours interpellĂ© par le respect de la nature et les questions environnementales. Dans le cadre de ses fonctions actuelles, et du plan d’agriculture durable du MAPAQ, il tente, avec son Ă©quipe, de faire les liens entre le milieu agricole et les divers intervenants de la rĂ©gion de l’Estrie, dont la Table agroenvironnementale de l’Estrie, dans l’objectif de mettre concrĂštement en place des pratiques durables.

ChloĂ© Boucher-Ravenhorst, ingĂ©nieure et conseillĂšre en agroenvironnement, ministĂšre de l’Agriculture, des PĂȘcheries et de l’Alimentation du QuĂ©bec en Estrie

Titulaire d’un B. A. en environnement et d’un baccalaurĂ©at en gĂ©nie des bioressources de l’UniversitĂ© McGill, ChloĂ© oeuvre dans le domaine du gĂ©nie agroenvironnemental sur le territoire de l’Estrie depuis plus de 10 ans. Elle s’est jointe Ă  lâ€˜Ă©quipe du MAPAQ-Estrie en janvier 2020.

DĂ©tails

Description de la conférence

Les pluies torrentielles de plus en plus frĂ©quentes et puissantes menacent sĂ©rieusement la stabilitĂ© des chemins forestiers qui n’ont pas Ă©tĂ© conçus pour leur rĂ©sister. Cette rĂ©alitĂ© occasionne un apport massif de sĂ©diments et de nutriments dans les plans d’eau. Heureusement, il est possible de planifier les travaux de voirie forestiĂšre de maniĂšre Ă  contrĂŽler efficacement la quantitĂ© et la vitesse de l’eau qui peut l’affecter.  La confĂ©rence dĂ©montrera l’importance de considĂ©rer les chemins forestiers dans la protection des plans d’eau et prĂ©sentera les techniques de construction et d’entretien (aux normes environnementales de la certification du Forest Stewardship Council) retenues par le RAPPEL, et ayant donnĂ© naissance au Guide pour contrer l’érosion des chemins forestiers.

Jean-Claude Thibault, conseiller sénior et formateur, RAPPEL

Jean-Claude Thibault Ɠuvre dans le domaine de la protection des lacs depuis plus de 45 ans. Il a Ă©tĂ© l’un des membres fondateurs de l’Association pour la protection du lac Stoke, puis administrateur de l’Association des rĂ©sidents du lac Aylmer. Il participa comme prĂ©sident Ă  la fondation du RAPPEL en 1997. DĂ©tenteur d’une maĂźtrise en gĂ©omorphologie de l’UniversitĂ© de Sherbrooke, M. Thibault apporte son expertise principalement en Ă©rosion des sols. Il est l’instigateur de la mĂ©thode d’entretien Ă©cologique des fossĂ©s, le tiers infĂ©rieur, adoptĂ©e en 2002 par le ministĂšre des Transports du QuĂ©bec. Enfin, prĂ©occupĂ© par la nĂ©cessaire sensibilisation du public, il a participĂ© activement au film documentaire J’ai pour toi un lac. Il agit Ă  l’occasion Ă  titre de conseiller technique sĂ©nior et de formateur au sein de l’équipe du RAPPEL. Il s’est entre autres grandement impliquĂ© dans la formation des diffĂ©rents gestionnaires de l’amĂ©nagement du territoire en matiĂšre d’érosion des sols et de protection des lacs et des cours d’eau.

 

DĂ©tails

Description de la conférence

Cette confĂ©rence prĂ©sente le plan d’agriculture durable (PAD) annoncĂ© par le ministre de l’agriculture, M. Lamontagne, au printemps 2020. Le PAD est un plan ambitieux qui aspire Ă  accĂ©lĂ©rer l’adoption de pratiques agroenvironnementales afin de rĂ©pondre aux prĂ©occupations des acteurs du milieu agricole et des citoyens. Sur un horizon 2020-2030, le plan vise l’atteinte de huit indicateurs clĂ©s en lien avec cinq objectifs englobants et met de l’avant des moyens financiers afin d’appuyer des mesures phares. Des exemples concrets de projets pouvant ĂȘtre dĂ©posĂ©s par des organisations de protection de lacs seront prĂ©sentĂ©s.

Guy VallĂ©e, directeur gĂ©nĂ©ral, ministĂšre de l’Agriculture, des PĂȘcheries et de l’Alimentation du QuĂ©bec en Estrie

Guy est gestionnaire depuis prĂšs de 25 ans, dont les trois derniĂšres annĂ©es au MAPAQ. Il est depuis toujours interpellĂ© par le respect de la nature et les questions environnementales. Dans le cadre de ses fonctions actuelles, et du plan d’agriculture durable du MAPAQ, il tente, avec son Ă©quipe, de faire les liens entre le milieu agricole et les divers intervenants de la rĂ©gion de l’Estrie, dont la Table agroenvironnementale de l’Estrie, dans l’objectif de mettre concrĂštement en place des pratiques durables.

ChloĂ© Boucher-Ravenhorst, ingĂ©nieure et conseillĂšre en agroenvironnement, ministĂšre de l’Agriculture, des PĂȘcheries et de l’Alimentation du QuĂ©bec en Estrie

Titulaire d’un B. A. en environnement et d’un baccalaurĂ©at en gĂ©nie des bioressources de l’UniversitĂ© McGill, ChloĂ© oeuvre dans le domaine du gĂ©nie agroenvironnemental sur le territoire de l’Estrie depuis plus de 10 ans. Elle s’est jointe Ă  lâ€˜Ă©quipe du MAPAQ-Estrie en janvier 2020.

16 h 55

Mot de clĂŽture

17 h 05

Fin

Tarification

* Par « Association », nous entendons tout regroupement citoyen vouĂ© Ă  la protection d’un lac, cours d’eau ou milieu humide.

** Taxes en sus.

Avantages membres

Par son modĂšle coopĂ©ratif, le RAPPEL rassemble et forme ses membres afin de les aider Ă  poursuivre leur mission de protection de l’eau. C’est pourquoi les membres de la coopĂ©rative bĂ©nĂ©ficient d’avantages supplĂ©mentaires.

Devenez membre du RAPPEL pour bénéficier de ces avantages lors de votre inscription au colloque :

  • Inscription gratuite Ă  l’Ă©vĂ©nement
  • PossibilitĂ© d’adresser des questions aux confĂ©renciers et confĂ©renciĂšres aprĂšs le colloque
  • AccĂšs aux questions et rĂ©ponses des confĂ©renciers et confĂ©renciĂšres aprĂšs l’évĂ©nement*

* Le RAPPEL se réserve toutefois un droit de regard quant aux questions qui seront posées, et écartera notamment les questions qui ont été répondues lors du colloque.

 

L’image du Colloque provient de la banque de photos Unsplash. Elle a Ă©tĂ© prise par Sylas Boesten.